Projections de films en pellicules 16mm autour de la typographie.

Films imaginaires de Maurice Lemaître (29 min – 1985 – couleur)
Les FILMS IMAGINAIRES sont constitués des seuls textes, filmés en cartons pour l’écran, de diverses oeuvres déjà montrées au public en leur temps, et qui ont été imprimées ici ou là, puis réunies dans l’édition augmentée de mes Œuvres de Cinéma.
Le simple passage en photogrammes, puis en projection de ces textes, sonorisés, transforme ces «films» en une autre sorte de création filmique, plus avancée encore.

Cortex de Jennifer Burford (18 min – 1988 – couleur)
Le corps à corps du film et du texte de Michelle Bloch fait émerger un autre texte «enfoui» sous l’original, dont la force imageante est aléatoire. En redistribuant les syllabes de son texte, je parviens à nommer mon propre corps sans le représenter.

Newsprint de Guy Sherwin (5 min – 1972 – N&B)
J’ai collé le journal du dimanche avec de la glue sur de l’amorce 16mm transparente. Puis j’ai poinçonné les perforations bouchées par le papier afin que le film passe dans le projecteur. J’ai ensuite exposé ce « film-journal » à une forte lumière afin de le copier sur une autre pellicule. Ce qui fait apparaître clairement les lettres et les mots, qui génèrent également du son quand ils passent sous la tête de lecture du projecteur.

Word Movie / Flux film 29 de Paul Sharits (4 min – 1966 – couleur)
«Voir» sur la bande-son Barbara et Robert Forth/Approximativement cinquante mots «répétés» selon des relations variées de séquences et de positions/Mots énoncés sur la bande-son/Structuré, chaque photogramme étant un mot différent ou le fragment d’un mot en sorte que les mots individuels fusent optiquement et conceptuellement en un mot de 3’45»/ Dédicacé à Emily Dickinson.

Entrée 4€ + 2€ pour les non-adhérents.

Quand ? 31 mai à 20h30
Où ? Gran Lux
www.granlux.org
www.facebook.com/legranlux